Previous month:
mars 2018

août 2018

La petite politique de la majorité municipale à Meulan

Je n'ai guère envie de consacrer du temps à commenter les polémiques que la maire de Meulan et ses sbires tentent de lancer sur mon compte mais il faut bien dire que la médiocrité des attaques de cette équipe est confondante. Même les communistes à Achères étaient plus intelligents et pertinents dans leurs combats et si leurs méthodes étaient brutales, je ne pouvais leur dénier une certaine cohérence. A Meulan au lieu de s'occuper des problèmes des Meulanais la majorité s'occupe de critiquer l'opposition alors que nous faisons de vraies propositions pour nourrir le débat public.

A Meulan, dans cette équipe municipale, l'incompétence le dispute à l'irresponsabilité ...

Incompétence. Incompétence pour monter des dossiers, incompétence pour obtenir des subventions, incompétence pour gérer le personnel (domaine réservé de "compétence" de la maire, un comble), incompétence pour gérer les finances locales, incompétence pour animer la ville, incompétence pour assurer la sécurité, incompétence pour gérer les relations institutionnelles, incompétence générale.  Quand nous évoquons des dossiers intercommunaux ou concernant le logement, ces élus ne se sentent pas concernés. Comme s'ils étaient impuissants et sans aucun pouvoir d'influence. Ils sont simplement irresponsables et incapables d'affronter les dossiers et d'aller négocier devant qui que ce soit sans se plaindre de façon infantile. C'est consternant.

Irresponsabilité. Là c'est encore plus simple. La maire est devenue championne du "ce n'est pas ma faute, mais celle de l'équipe précédente, du gouvernement et des socialistes "... Là on touche au sublime. Au grotesque aussi.

Un peu de mémoire quand même Madame le maire. L'ancienne équipe a géré la ville en assurant les services publics sans mettre la ville en difficulté, sans l'appauvrir et sans augmenter les impôts. Pas vous. Inutile de chercher à accuser les autres de tous les maux en oubliant que vous avez tout le pouvoir local. Vous gérez une carrière de professionnelle de la politique avec de larges indemnités publiques. Personnellement, j'ai toujours travaillé dans le privé. Je n'ai jamais coûté un centime au contribuable, je ne coûte pas un centime aux Meulanais, pas vous. Vous croyez vraiment que les gens sont incapables de juger la réalité ?

Faut-il vous rappeler quelques vérités ? Qui a été investi et nommé au Conseil départemental par un homme politique bien particulier, patron local du mouvement Les Républicains dans sa frange la plus rétrograde ? Qui est l'amie de Pierre Bédier, cet élu affairiste condamné à dix huit mois de prison pour corruption passive et recel d'abus de biens sociaux ? Vous. Vous devriez en raison de ce simple rappel des faits éviter de donner des leçons en rappelant que j'étais membre du PS comme si c'était une tare morale. Avoir des convictions sociales et le sens de la solidarité est une chose. Avoir des amis convaincus de fautes graves par la justice en est une autre. Je ne vous reproche pas d'être de droite même si votre droite dure proche de Wauquier est étrangère à l'idée même de progrès. Mais votre proximité de maire avec des élus de cet acabit définitivement condamnés par la justice pose question. Dis-moi qui sont tes amisje te dirai qui tu es ! ... dit le proverbe. 

Qui êtes vous Madame le Maire ?

Vous n'avez pas honte de vous taire quand vous devriez vous expliquer clairement sur vos actes ?

Vous n'avez pas honte de mentir aux Meulanais depuis quatre ans sur votre gestion d'amateurs ?

Vous n'avez pas honte de cacher vos procès perdus en tant que maire que ce soit sur les affaires du personnel ou sur l'immobilier municipal ?  

Vous ne perdez rien pour attendre pour que la honte vous submerge. En 2020 - si vous vous présentez - vous devrez répondre de vos actes et de votre gestion.