La réforme fiscale sur de meilleurs rails

Une nouvelle année et un nouveau départ

L'année 2017 a été extraordinaire sur le plan politique en raison de la victoire fantastique d'Emmanuel Macron. L'année 2018 s'annonce maintenant riche et dense sur le plan personnel.

Je vais quitter mon employeur le 31 mars prochain. Ou plutôt il me quitte ... puisque je pars dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi fruit d'une réorganisation qui touche toute l'entreprise mondialement. Dont un tiers de la filiale française où je travaille et où je suis élu au comité d'entreprise occupant le rôle de secrétaire du CE. Inutile d'épiloguer longuement sur cette restructuration, je n'ai jamais parlé en bien ou en mal de mon entreprise sur ce blog, ce n'est pas le moment de commencer. Une page qui aura duré trente trois ans se tourne, dont acte.

Ayant atteint mes soixante ans je ne suis pas pour autant au bout de mon parcours professionnel. Il s'en faut de deux ans si on parle de retraite. Et de bien plus si je repars vers autre chose. Comme je conserve une certaine énergie et envie de servir, je vais réfléchir à d'autres possibilités professionnelles et politiques. C'est néanmoins une fierté pour moi et une chance de ne jamais avoir connu le chômage. D'avoir été capable de traverser des plans sociaux à répétition et d'avoir réussi à travailler pour gagner ma vie certes avec des hauts et des bas mais en gardant toujours le moral. En même temps, le fait de ne jamais avoir touché le moindre centime d'indemnité publique en tant qu'élu me permet de dire que je n'ai jamais fait de la politique un métier ou un but d'argent bien qu'y ayant consacré un temps incroyable. La simple passion d'un militant de gauche engagé m'a suffi à connaître des bonheurs simples comme les victoires successives de Hollande et Macron. Autant ne se souvenir que des bons moments et des belles personnes.

Pour ce nouveau départ, je suis prêt à changer de vie sans crainte. Je vais simplement quitter une des casquettes professionnelles que je portais en sus des casquettes syndicale, politique, associative et  personnelle qui continuent à m'occuper. On verra bien ce qui sera prioritaire désormais. Je vais me donner le temps de la réflexion. Lire plus que ce que je n'ai fait depuis trop longtemps, pour me cultiver davantage. Et aussi préparer quelques voyages et rencontres que je n'ai pas pu faire. Penser à mes amis, à la famille et à la santé également. Que des choses simples en somme. Mais comme j'ai toujours été de nature optimiste, je regarde la suite avec confiance. Il n'y a que les problèmes de santé de mes parents, de mes proches, de mes amis et leur avenir qui me soucient beaucoup, mais ce n'est pas le lieu d'en parler. J'aurai plus de temps pour être présent, c'est aussi l'avantage de cette nouvelle étape qui s'ouvre. A suivre, la vie continue ...

 

Commentaires