Toi mon p'tit gars je t'ai eu !
Retour

Nuit blanche

Quand quelqu'un ment et trompe, est-il encore possible de lui accorder sa confiance ? La réponse est non. On peut vouloir pardonner et passer outre parce qu'il est difficile d'admettre la vérité mais il est clair que ce qui a causé la trahison et le mensonge est toujours là. Ca ne dépend pas de soi donc il est illusoire de croire qu'on peut empêcher quoique ce soit. Et sauf à vouloir contrôler chaque fait et geste de l'autre ce qu'il finira par ne plus pouvoir supporter, vous ne maîtrisez rien. La confiance aveugle ne marche pas. La confiance sélective est une simple béquille. Il y a la confiance qui demande des preuves sans cesse. Mais une fois qu'on a eu la preuve d'une trahison, la relation de confiance est cassée sans espoir.

Faut-il fermer les yeux ? Non. Vivre en sachant qu'on est trompé ... Difficile. Où commence la complaisance, où commence la lâcheté, où commence la stupidité et la naïveté ? Pour ne pas souffrir ou souffrir moins, le plus sage est de ne croire en rien venant de l'autre et de ne rien demander à l'autre si ce n'est de prendre des précautions pour éviter des MST le temps qu'on a envie de poursuivre une relation dont on sait qu'elle ne débouchera sur rien. 

Un homme qui trompe sa femme (ou l'inverse) continuera. Pour des raisons simples. Pas forcément par goût de trahir mais par goût de la relation sexuelle et affective avec un autre partenaire, différent, nouveau, d'odeur, de corps et de sensation. Est ce choquant ? Non c'est terriblement banal.

La difficulté c'est de se rendre compte qu'on vous a menti avec aplomb et parfois la main sur le coeur. Subir un tel mensonge, c'est avoir mal, et c'est humiliant. 

L'amour alors n'existe pas. Quand on se rend compte qu'on n'est pas respecté il est difficile de construire un projet, d'imaginer un avenir. Oublier et passer à autre chose, c'est le mieux.

Commentaires