Previous month:
juin 2015
Next month:
août 2015

juillet 2015

Humeur du jour : les réseaux sociaux, les blogs, ...

Je poste beaucoup sur Facebook, un petit peu sur Twitter et donc je ne suis plus très présent sur mon blog. Ecrire sur un blog me paraît aujourd'hui dépassé, désuet, anachronique, un peu comme si je revenais à la plume d'encre au lieu du stylo ...  Les réseaux sociaux ont tout emporté. Et ce rythme endiablé qui veut qu'on poste à n'importe quelle heure du jour et de la nuit et qu'on observe si on est "liké" "partagé" "commenté" ... une vraie addiction. Les géants américains de l'internent ont bien anticipé les attentes des utilisateurs.

Un avantage essentiel à mes yeux de FB (pour Facebook) c'est la relative mais réelle sortie de l'anonymat des gens. La plupart écrit sans pseudo, avec photo et pedigree. Il y a des malfaisants et des trolls comme sur les anciens médias du net mais ils sont vite identifiés et pour ainsi dire mis au ban de la communauté.

J'ai créé en quelques mois plusieurs cercles d'amis, un peu différents, liés pour les uns à la politique, pour les autres à l'art et la culture et les loisirs, et puis des amis plus réels, plus vrais, rencontrés et appréciés humainement pour bien des choses. Sur mon blog rien de tel, que du virtuel, agréable et sans souci (ou si peu) mais moins de réalité ...

Cela changera probablement encore mais quand je me rappelle de mes débuts sur les blogs en 2005 et maintenant, que de chemin parcouru, que de changement de pratiques et de moyens. Je suis étonné, perplexe, interloqué. 

Alors pourquoi reprendre ce blog maintenant. Pour me poser un peu, pour réfléchir autrement, plus calmement sans polémique véhémente et sans les clashs que j'observe régulièrement sur FB. C'est un coin de tranquillité que je recherche. Mes posts seront soit intimistes soit dans l'actualité mais je n'abandonne pas mon outil. Un peu comme on ne quitte pas vraiment son plumier ! Je m'en servirai autant par nostalgie que par goût de l'écriture posée et réfléchie. Je reviens doucement ... Pas sûr d'être régulier mais j'en ressens le besoin. J'aime le calme après une période de brutalité. Aller plus doucement c'est reposant.