Previous month:
mai 2012
Next month:
juillet 2012

juin 2012

À qui la faute ?

La situation est catastrophique si on en croit les économistes. Le chemin est étroit et la rigueur s'annonce.

La gauche a t-elle tous les pouvoirs comme le dit la droite ? Et comme le relaient complaisamment les médias qui parlent de l'Etat PS.

La gauche est responsable certes, elle a les leviers pour agir, on est d'accord, mais de la à dire qu'elle peut tout faire, il y a un pas que je ne franchis pas.

Depuis Lionel Jospin qui avait imprudemment dit que l'Etat ne peut pas tout, on sait que les Français n'acceptent pas que les responsables politiques n'exercent pas leurs ... responsabilités. Sinon à quoi bon être élu ?

Mais dans un contexte de globalisation, d'interdépendances, d'abandons de souveraineté il est tentant de reporter les causes de ses propres échecs et insuffisances sur l'échelon supérieur : la Chine ou les USA si l'on est une région du monde en difficulté comme l'Europe, l'Europe si l'on est un pays endetté du sud de l'Europe, l'Etat si on est une collectivité locale ...

Pour l'instant François Hollande n'a pas évoqué l'Europe comme raison de nos problèmes. Il n'a même pas évoqué l'Allemagne. Mais il y a quand même un responsable de l'État actuel du pays : la gestion de Nicolas Sarkozy. Sur ce point Hollande aurait tort de se gêner ... L'explication ne pourra pas servir cinq ans mais elle est aujourd'hui malheureusement fondée.

Pour autant il n'y aura pas d'état de grâce. Autant se préparer à recevoir des coups, il y en aura. Notre chance est de ne pas avoir promis monts et merveilles.


Eddie Aït (PRG - PS) emporte la bataille des maires à Achères

Tout à mes réflexions rochelaises, j'ai oublié de signaler qu'Eddie notre candidat sur la 6ème avait viré en tête dans ma ville d'Achères et ce avec un score formidable de plus de 30,5%. Sur la circonscription il obtient 27,86% ce qui le qualifie pour le second tour : premier objectif atteint ! Pour l'emporter dimanche ce sera autre chose, mais à chaque jour suffit sa peine. Bravo au candidat et à l'équipe de campagne ! On ne fait rien moins que doubler le score du PS sur la circonscription (un peu moins de 14%) en 2007.

Ce qui me fait grand plaisir c'est qu'avant d'emporter la mère des batailles (la circonscription), Eddie a déjà emporté la bataille des maires dans ma ville. En effet, trois maires (Achères, Chambourcy et Carrières sous Poissy) se sont lancés dans la mélée. Le maire de Chambourcy arrive en tête des villes de droite et le maire de Carrières sous Poissy en tête des villes de gauche.

Sur ma ville, l'enjeu n'est pas neutre.  Alors que notre candidat (P. Abisseror) avait réalisé 15% en 2007, nous avons obtenu 30,5% et sommes maintenant huit points devant le maire candidat sur sa propre ville. En 2007 c'est lui qui avait quinze points d'avance sur nous qui se sont transformés en vingt trois points d'avance (prime au maire sortant) aux municipales de 2008 où j'étais tête de liste.  Bref, cela donne quelques perspectives d'avenir, de nouvel avenir sur Achères ... comprenne qui pourra.

 


Intweetivement, c'est vraiment une grosse bourde

Je ne vais pas nier l'existence d'un problème car les commentaires largement défavorables au tweet intempestif de Valérie Trierweiler (VT) sur l'élection de la Rochelle sont parfaitement justifiés.

Un tel manque de sens politique pour une journaliste politique, une telle ingérence individuelle dans un combat politique collectif, une dame sans statut officiel mais dont les moyens d'expression sont entourés par un cabinet public, un engagement incompatible avec une indépendance réclamée, une telle confusion sphère privée, sphère publique, autant de chocs qui ne peuvent que déboucher sur de l'incompréhension générale. Elle a faux sur toute la ligne.

D'ailleurs 80% des sympathisants de gauche ne comprennent pas et désapprouvent. Je ne suis pas sûr que l'intéressée en ait conscience, n'ayant entendu chez elle aucun regret ou atténuation. C'est en tout cas une très grosse déception pour moi. Je ne la connaissais pas, je crois qu'elle ne pouvait pas débuter plus mal.

C'est tout ce que je ne supporte pas. Un(e) conjoint(e) malhabile met en difficulté son compagnon (ou sa compagne) parce qu'il(elle) veut exister. C'est un vrai problème pour François Hollande, comme s'il n'avait que celà à faire. 

Toutes les futures prises de position de Madame Trierweiler vont désormais être observées à la loupe. Elle risque de trainer ce tweet comme un boulet, comme la faute originelle ... celle qu'un Sarkozy n'a jamais fini de payer. Je sens mal la suite pour tout dire.

Je me demandais il y a quelque temps quel outil choisir entre blog, twitter ou facebook ... Manifestement,VT a choisi l'expression irréfléchie de l'affection, de l'amitié virtuelle et lointaine comme si elle ne mesurait pas la puissance des mots. Pas étonnant qu'elle en prenne plein la tronche. Sur internet et dans des médias aux aguets, les bourdes se payent cash. Et si on l'aperçoit à la Rochelle cet été, j'imagine la bronca qui l'attend de la part des soutiens de Ségolène Royal et pas seulement eux ... Qu'elle n'y ait pas réfléchi me sidère encore ...


Dernière ligne droite

Il reste deux jours avant le premier tour des législatives qui doivent donner une majorité à François Hollande. Avec mes camarades et les sympathisants nous nous y employons notamment sur la #circo7806 comme on dit : la 6ème circonscription des Yvelines.

Je pense qu'on a fait le travail comme il le fallait. Notre candidat local Eddie Ait est du Prg. Il a de l'énergie et de l'autorité voire un peu plus ... En tout cas un style qui détonne avec le député sortant UMP. Il a sans conteste, du culot, de la pugnacité et une certaine expérience déjà.

Comme je l'ai déjà évoqué, notre premier objectif est qu'il se qualifie pour le second tour et ensuite obtienne le plus haut score possible. Dans ma ville j'espère que nous ferons un bon score face au maire communiste qui se présente sous l'étiquette Front de Gauche. Mon souhait est qu'Eddie Ait soit le plus proche de lui, meilleur en tout cas qu'en 2007 ou notre candidat Patrick Abisseror, avait obtenu 15% et lui 29% à Achères ... Ce serait un signe pour mars 2014. Eh oui, chaque élection en cache une autre.

À suivre dimanche ...


Blog, Facebook, Twitter ... que choisir ?

Depuis 2005 je passe beaucoup de temps sur le net après avoir ouvert ce blog personnel puis d'autres blogs politiques ou institutionnels pour mon compte ou pour des amis. J'aime bien le temps à la fois long et court que permet le blog. Réagir à l'actualité ne dispense pas de la réflexion. Et c'est l'occasion de belles rencontres intellectuelles.

Tel n'est pas le cas avec mes comptes facebook et twitter ouverts en 2010-2011. Là l'urgence et l'instantané sont la règle. Les propos y sont lapidaires d'autant que l'attention des lecteurs est excessivement brève. Sur le mur ou la page de chacun, défilent les interventions courtes ou ultra courtes (140 caractères pour Twitter) d'autres "amis" et "amis d'amis" qui constituent le réseau social. On ne réfléchit pas, on s'informe, on échange, le plus souvent à la mode café du commerce ou brèves de comptoir. Une information chasse l'autre, mais l'échange est plus vif, plus communautaire. Et puis cette expression, "avoir un compte Facebook ou Twitter" au lieu de tenir un blog, montre bien la différence : dans un cas on est un client, dans l'autre cas, on est le tenancier.

Choisir l'un ou l'autre n'a guère de sens tant les médias sont complémentaires. Le blog m'est toujours utile pour mettre mes idées au clair, pour confronter mes points de vue, pour développer une réaction. Pour autant j'espace mes interventions sur le blog car je partage un temps plus rare avec les réseaux sociaux compte tenu de mes diverses casquettes.

L'exercice intimiste du blog (des blogs) me convient bien. Nulle raison de l'arrêter, bien au contraire.

PS : publicité gratuite, puisque je parle d'internet,  je viens d'abandonner Mozilla de Firefox pour Google Chrome. Il n'y a pas photo au niveau rapidité et stabilité ... sans parler d'Internet Explorer que je subis à usage purement professionnel.